Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

TENNIS> Championnat du monde junior prévu en août 2015

Le duo burundais de Sada Nahimana et Aisha Niyonkuru qualifié

 

La paire burundaise composée de Sada Nahimana et Aisha Niyonkuru s’est qualifiée pour le Championnat du monde junior. Les deux championnes ont remporté un tournoi au Caire, face au Maroc et l’Afrique du Sud. Sada et Aisha seront au Championnat du monde junior, qui aura lieu à Prostejov en République Tchèque, du 3 au 8 août 2015.

 

La famille burundaise de tennis était en fête au Caire en Egypte le 13 juin 2015. L’événement en Tennis c’est la qualification de l’équipe féminine du Burundi aux Championnats du monde junior qui aura lieu à Prostějov en République Tchèque, du 3 au 8 août 2015. La paire burundaise Sada Nahimana et Aisha Niyonkuru, déjà championne d’Afrique deux fois, remporte le tournois devant le Maroc et l’Afrique du Sud.
Ce duo est une fierté burundaise. Elles ont déjà été décorées par le président de la République du Burundi, sans compter le nombre de fois qu’elles ont été reçues par le ministre des Sports. Ces deux tenniswomen étaient parmi les jeunes partis en Tanzanie pour disputer l’East Africa junior championships où les jeunes burundais ont si bien défendu les couleurs nationales. A l’issue de cette compétition, 12 médailles rentrées au pays et 7 qualifications du Burundi pour le championnat d’Afrique en Tunisie. Sada Nahimana et Aïsha Niyonkuru sont rentrées avec l’or et l’argent du championnat d’Afrique, tenu en mars en Tunisie. Respectivement première et deuxième au niveau continental.

Sada sur les traces de son frère

Pour Sada Nahimana, c’est un sacre qui s’ajoute à d’autres. Double championne d’Afrique des 14 ans et moins (2014 et 2015), Sada est en tête du classement africain depuis deux ans. Partout où elle passe, elle fait carton plein. Ce succès en Egypte vient s’ajouter à une longue liste de récompenses. Elle est sur les traces de son frère Hassan Ndayishimiye, le premier Burundais à avoir disputé les tournois juniors de grand schelem (Roland Garos, Wimbledon et Us open). Certains voient en elle une Serena Williams en devenir.

Traité sur internet
Grâce-Divine Gahimbare

 

FOOTBALL> Coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017, 1ère journée

Les Hirondelles du Burundi battues par les Lions de la Teranga du Sénégal (1-3)

 

Le Burundi a réussi à revenir au score malgré un but encaissé dans le premier quart d’heure de jeu sur penalty avant de plier dans les vingt-cinq dernières minutes de la rencontre. Le plus lourd score de cette journée a été réalisé par la Tunisie devant le Djibouti (8-1).

 

Nouvelle image 2Le Sénégal a gagné (3-1) mais il a souffert devant une équipe burundaise qui n’a pas été perturbée par le penalty concédé très tôt, à la 14e minute, et transformé par Moussa Konaté. Les Sénégalais, qui étaient à domicile, ont été obligés de puiser dans leurs réserves pour venir à bout des Burundais.
Le but burundais a été inscrit, à la 59e minute, par le capitaine, Fiston Abdul Razak, sur un ballon en profondeur. Un but salué d’applaudissement par le public sénégalais selon notre confrère de la Radio télévision nationale du Burundi, Hachel, qui transmettait le match en direct. Les buts sénégalais ont été marqués par Moussa Konate (sur penalty), Mame Biramé Diouf et Sadio Mané (dans les arrêts de jeu).
Le sélectionneur du Burundi, Ahcène Aït Abdelmalek, a indiqué qu’il est satisfait de la prestation de ses joueurs qui ont fait preuve de détermination. Il a par contre été déçu du résultat qui ne reflète pas la réalité du match. Selon lui, son équipe a manqué d’expérience. Ce qui explique le but encaissé dans les dernières minutes du match.
Pour le capitaine des Hirondelles burundaise, Abdul Razak Fiston, ils ont une jeune équipe qui a montré pas mal de belles choses au cours de cette rencontre. Il a promis qu’ils vont continuer à travailler pour gagner le match retour à domicile.
Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, a indiqué qu’il n’y a plus de petite équipe. Il est par ailleurs satisfait de ce résultat. « Il faut être content de ce résultat face à une belle équipe du Burundi », a-t-il dit.

Les surprises de la première journée

Dès vendredi soir, le Syli National de Guinée s’inclinait à la maison (en fait à Casablanca, conséquence de l’épidémie de fièvre Ebola) devant le Swaziland (1-2). Samedi après-midi, la Zambie a été tenue en échec par la Guinée Bissau (0-0).
Autre victime, le Malawi, défait chez lui par le Zimbabwe (1-2). L’Afrique du Sud est passée à côté de son match face à la Gambie (0-0). Un nul sans but et surtout deux points de perdus à domicile dans une compétition où la règle impose de gagner tous ses matches devant son public. Le Nigeria a certes gagné à Kaduna mais sans convaincre devant le Tchad (2-0).

Les autres résultats

Le Burkina Faso a battu les Comores (2-0) ; le Mali a réalisé l’essentiel face au modeste Sud Soudan (2-0). Pas de souci pour les Palancas Negras d’Angola qui ont dominé les Centrafricains sur le score de 4 buts à 0 ; l’Ouganda a battu le Botswana (2-0) ; l’Algérie, actuel numéro un africain au regard du classement Fifa, a dominé les Seychelles 4 à 0.
Le Cap Vert a battu le Sao Tome Principe (7-1) ; victoire également du Ghana devant l’Ile Maurice (7-1) ; le Togo bat le Libéria (2-1), succès de la Rd Congo devant le Madagascar (2-1), match nul entre le Congo et le Kenya (1-1) ; le Maroc bat la Libye (1-0) ; Egypte vainqueur de la Tanzanie (3-0), le Mozambique s’incline à domicile devant le Rwanda (0-1) ; le Cameroun bat la Mauritanie (1-0). Le Niger, dans le groupe du Burundi, a battu la Namibie (1-0).
Kazadi Mwilambwe

 
Ouvrir