Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SPORT SANS FRONTIERES> Formation à la citoyenneté responsable

« Un citoyen responsable doit s’imposer par ses valeurs morales et non par la force »

 

L’organisation non gouvernementale, Sport sans frontières, a organisé le samedi 25 avril 2015, une formation à l’intention des animateurs socio-sportifs sous le thème « la citoyenneté responsable ». Selon Dismas Ndihokubwayo, maître formateur, un citoyen responsable doit avoir des conduites et comportements qui ne portent pas atteinte à la société.

 

DSC 7982M. Ndihokubwayo a souligné que le citoyen responsable doit se faire remarquer par ses actes et ses paroles. La citoyenneté responsable, a-t-il ajouté, est conçue sous quatre aspects : politique (ici le citoyen responsable doit s’imposer par ses valeurs morales et non par la force) ; juridique (le citoyen responsable doit respecter la loi ainsi que les principes culturels et sociaux de la communauté) ; culturel (le citoyen responsable doit adopter des attitudes positives, éviter la violence et tout ce qui n’est pas pour le bien-être de la société et respecter ceux qui sont d’une vision contraire) et social (maintenir les bonnes relations avec tout le monde).
Le maître formateur s’est par ailleurs réjoui du fait que les participants ont bien compris qu’il faut s’imposer par la force morale et non par la force physique. Un message qu’ils vont transmettre aux enfants qu’ils encadrent pour que ces derniers puissent grandir avec des conduites et comportements responsables qui doivent faire en sorte que la société ne soit pas mise en danger.
Les personnes appartenant à une société sont condamnées à vivre ensemble
De son côté, David Bloog, directeur général de Sport sans frontières, a indiqué que ladite formation s’inscrit dans le cadre des actions pour jeunes au sein du programme appelé « playdagogie » pour l’éducation des enfants à travers le sport. L’objectif, a-t-il poursuivi, est de permettre à ces animateurs socio sportifs d’échanger sur leur comportement ainsi que celui des enfants qu’ils accompagnent pendant cette période électorale de 2015.
Selon David Bloog, la citoyenneté responsable ressort de l’idée que les personnes appartenant à une société sont condamnées à vivre ensemble, quel que soit leur statut social. Donc, il s’agit d’être responsable de son comportement vis-à-vis des autres.
Il a fait remarquer que la notion de citoyenneté doit être intégrée dans les activités sportives. Les enfants, dès le bas-âge, doivent apprendre à vivre ensemble, à ne pas rejeter l’autre, à avoir un comportement inclusif pour son environnement.
KAZADI MWILAMBWE

Ouvrir