Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SLAM POESIE> Entretien avec la championne burundaise sur son expérience

La coupe d’Afrique de Slam poésie, parmi les compétitions auxquelles elle a participé

00000aqHuguette Izobimpa est une  jeune Burundaise amatrice et joueuse du slam poésie. En 2018, elle a été couronnée championne de la première édition du championnat burundais de  Slam poésie et a aussi représenté le Burundi dans la coupe d’Afrique qui s’est déroulée au Tchad. Dans un entretien qu’elle a accordé à la rédaction du quotidien Le Renouveau, elle  parle de son expérience et des avantages qu’elle a tirés de son parcours.

Mlle Izobimpa fait savoir qu’elle a commencé sa carrière de slam poésie  depuis 2014.  Dès lors, elle a participé à différentes compétitions nationales jusqu’en 2018 où elle a remporté la première édition du championnat  burundais  de slam poésie. « Quand j’arrivais en demi-finale, je ne croyais pas remporter la finale, mais par courage et persévérance, voilà que j’ai été  couronnée la championne», a-t-elle indiqué.Le couronnement de championne  burundaise de Slam poésie en 2018 a été un bon début pour Mlle Izobimpa ; elle a commencé à avoir des opportunités de rencontrer les slameurs d’autres pays dans différentes compétitions. « Après la République démocratique du Congo et le Rwanda, j’ai rejoint le Tchad pour participer à la première édition de la coupe d’Afrique de Slam poésie », indique-t-elle. «Là-bas, j’ai rencontré d’autres slameurs africains et  je  représentais tout un pays, le Burundi. J’ai eu l’occasion de faire face à d’autres scènes et j’ai  pu montrer  ce que j’avais », poursuit la slameuse Izobimpa. Elle continue en précisant qu’avec ce qu’elle a fait sur la scène tchadienne, les slameurs venus d’autres pays ont vu que quand même le slam burundais atteint  un niveau considérable. Huguette Izobimpa a aussi  participé  aux différents festivals au Burundi comme à l’étranger. Grâce à ce parcours, a-t-elle  fait savoir, elle a bénéficié  de beaucoup de connaissances dans  différents pays qui peuvent l’appuyer dans tel ou tel autre projet du fait que nombre de personnes ont vu sa capacité de faire. Tenant compte des avantages de participer à des compétitions de slam poésie, Mlle Izobimpa invite ceux qui  ont  des talents en la matière à se faire inscrire pour participer à la deuxième édition du championnat burundais de Slam poésie prévu au mois de mars 2020.

Eric Sabumukama

Ouvrir