Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CNO> Entretien avec la présidente Lydia Nsekera

« Assister au match de football est un droit pour tout le monde»

 

LidiaLe président de la Fédération internationale de football association (Fifa), Gianni Infantino, a sorti un communiqué, le jeudi 10 octobre 2019, où il a salué le retour des femmes dans un stade en Iran. Pour la présidente du Comité national olympique (CNO) du Burundi et ancienne présidente de la Fédération de football du Burundi (FFB), Lydia Nsekera, assister au match de football est un droit pour tout le monde.

 

Après la victoire de l’Iran face au Cambodge (14 buts à zéro), le jeudi 10 octobre 2019 à Téhéran, à laquelle 3 500 femmes ont assisté, le président de la Fédération internationale du football association, Gianni Infantino, s’est exprimé, saluant le pas en avant très positif effectué avec ce retour au stade des spectactrices pour la première fois depuis près de 40 ans.«La passion, la joie et l’enthousiasme, qu’elles ont manifestées, ont été remarquables et nous incitent encore plus à poursuivre le chemin que nous avons commencé», a poursuivi le président de la Fifa. L’histoire nous enseigne, a-t-il dit, que le progrès se fait par étapes et que ce n’est que le début d’un voyage.Selon Gianni Infantino, la Fifa envisage plus que jamais un avenir où toutes les filles et femmes qui souhaitent assister à des matchs de football en Iran seront libres de le faire, dans un environnement sécurisé. Il ne peut y avoir aucun retour en arrière maintenant, a conclu le dirigeant du football mondial.

La passion, la joie est pour tout le monde sans exception.

Répondant à nos questions, en rapport avec ce communiqué du président de la Fifa, Lydia Nsekera, présidente du Comité national olympique, ancienne présidente de la Fédération de fooball du Burundi et actuellement l’une des hauts cadres du football féminin au sein de la Fifa, a d’abord souligné qu’assister au match de football est un droit pour tout le monde.Elle a, en outre, indiqué que le football doit être pratiqué par toute personne qui le souhaite, homme et femme, fille ou garçon. Le fait de voir les femmes iraniennes assister au match de football, il n’ y a rien d’extraordinaire, cela marque, par contre, une victoire pour le football féminin. « Voir les femmes iranniennes assister au match de football masculin est une victoire pour le football ». Mme Nsekera a fait remarquer que la passion, la joie est pour tout le monde sans exception. Elle a salué la contribution de la Fédération de football du Burundi pour le développement du football féminin.

KAZADI  MWILAMBWE

Ouvrir