Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

GESTION DES CLUBS> Formation des responsables administratifs des clubs de karaté

Soixante participants au total en bénéficieront

 

IMG 5652La Fédération burundaise de karaté (Febuka), a organisé à l’intention des responsables administratifs des clubs de karaté, une formation sur la gestion des clubs. Selon Gilbert Havugimpundu, directeur technique national  adjoint de Febuka, cette formation vient au moment opportun du fait qu’il y avait des problèmes sur la réglementation d’ordre intérieur au sein des clubs de karaté comme c’est aussi le cas pour la majorité des associations sans but lucratif. 

 

La première Phase de cette formation était au programme du 4 au 6 octobre tandis que la deuxième est prévue du 18 au 20 octobre.Cette formation est financée par l’ambassade de France au Burundi dans le cadre du projet jeunes, sport, inclusion et cohésion sociale(JESICS). Cela est signalé par M.Havugimpundu, point focal de ce projet, lors d’un entretien avec la rédaction du quotidien  Le Renouveau, le dimache 6 octobre 2019, après la fin de la première phase de la formation. Trentes personnes dont  deux filles ont été certifiées pour cette première phase. Comme le signale notre interlocuteur, 30 personnes composées des présidents et secretaires des clubs de karaté de la municipalité de Bujumbura seront convoquées à la deuxième tranche de la formation sur le même sujet.De cette formation, un changement positif sur la gestion des clubs est attendu par notre interlocuteur. « Nous espérons un changement positif sur l’administration au sein des clubs d’autant plus qu’au moins  70% des associations sans but lucratif y compris les clubs sportifs dont le karaté, n’ont  pas de statuts ou règlement d’ordre interieur, ou pas même des organes dirigeants », a expliqué M. Havugimpundu. Le suivi de la mise en œuvre des connaissances acquises par les bénéficiaires de cette formation sera aussi fait au niveau de la fédération. Comme le signale notre source, des descentes sur terrain seront faites par les cadres de la fédération pour  continuer à aider les clubs qui seraient en arrière à acquerir la légalité, en les amenant à chercher leurs agréments et à être en ordre avec la Febuka.Avant les descentes sur terrain, M. Havugimpundu demande aux bénéficiares de cette formation d’aller mettre en œuvre les connaissances et expériences acquises.   

ERIC SABUMUKAMA

Ouvrir