Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

BURUNDI-CHINE> Journée sino-burundaise

L’amitié entre les peuples chinois et burundais remonte loin dans le temps comme l’eau du lac Tanganyika

 

C’est une tradition de célébrer à la fin de chaque année la Journée sino-burundaise. Cette année elle s’est déroulée ce samedi 19 décembre 2015. L’amical de l’association sino-burundaise qui a organisé cette événement a demandé l’innovation de l’avenue Mao. Quant à l’ambassadeur de Chine au Burundi, il a salué l’initiative de la célébration de cette journée et promet que son pays restera aux côtés du Burundi, D’ailleurs, la Chine offrira au Burundi un palais présidentiel tout neuf d’ici deux ans.

 

rpcCette journée a coïncidé avec l’accueil du nouvel ambassadeur de Chine au Burundi, Ruisheng Zhuo et le départ du conseiller principal à l’ambassade de Chine, Dong. Les activités marquantes étaient un match de basketball opposant les membres de l’Association (Asibu) c’est-à-dire les Burundais ayant vécu en Chine et les ressortissants chinois se trouvant au Burundi. La culture burundo-chinoise était aussi à l’ordre du jour et les jeux de chaises.
Les deux équipes ont montré leurs talents et le premier quart a été remporté par l’équipe chinoise avant de s’incliner à la fin match sur un score de 59 à 64 en faveur de l’Asibu. Après ce match, les festivités de la journée se sont poursuivies au restaurant chinois chez Wang situé au quartier Rohero avenue Ruyigi. C’est là que le vin d’honneur a été partagé en présence du nouvel Ambassadeur de Chine au Burundi, le conseiller principal sortant de cette ambassade, le conseil principal à la présidence J.J. Nyanimigabo, les représentants de plusieurs ministères et les représentants des entreprises chinoises .. etc.
Le discours d’accueil et de bienvenue du nouvel ambassadeur a été prononcé par Rose Ndayiragije, présidente de l’Asibu. Dans son discours, elle a précisé que la célébration de la journée sino-burundaise est une occasion de jouissance et de grandes retrouvailles.

Journée d’amitié sincère

Selon Mme Ndayiragije, cette journée est un signe éloquent d’une amitié sincère et stable entre les peuples burundais et chinois.
L’ambassade de la République Populaire de Chine au Burundi joue un grand rôle dans le renforcement de cette amitié grâce à sa collaboration et son soutien. Elle a souhaité au nom de l’Asibu la contribution de la Chine à l’innovation de l’avenue Mao, puisque ce nom rappelle une grande figure historique de la Chine. Elle a aussi sollicité la création d’un Centre culturelle chinois pour plus de visibilité. Son discours s’est clôturé par la remise des cadeaux au nouvel ambassadeur et au conseil principal sortant en signe d’accueil et d’amitié. Elle a aussi remercié tous les joueurs qui ont offert un bon spectacle.
Dans son allocution, le nouvel ambassadeur Zhuo a exprimé sa joie pour avoir participé à ces activités. A cette période proche du nouvel an, il a d’abord souhaité à tous les amis burundais et chinois présents un joyeux Noël et une bonne et heureuse année 2016 !

Etat des relations sino-burundaises et africaines

L’ambassadeur Zhuo a profité de cette occasion pour parler de l’état des relations d’amitié et de coopération sino-africaines et entre la Chine et le Burundi.
Il s’est réjouit de la tenue du sommet de Johannesburg au début de ce mois.
Lors de ce Sommet, la Chine et l’Afrique ont décidé d’ériger leur nouveau partenariat stratégique, ce qui démontre la détermination des deux parties à renforcer et à consolider les « cinq piliers » de développement.

Beaucoup de milliards pour soutenir les programmes de coopération

La Chine a décidé de fournir 60 milliards de dollars US pour soutenir la mise en œuvre des dix programmes de coopération.
L’amitié entre les peuples chinois et burundais remonte loin dans le temps comme l’eau du lac Tanganyika.
Ces bonnes relations se sont matérialisées par plusieurs activités et dons, entre autres:la dotation de plusieurs infrastructures modernes comme les écoles et hôpitaux. En 2012, la Chine a offert au Burundi un avion passager MA-60.
Comme preuve marquant cette profonde amitié entre les deux peuples et de la volonté sincère de la Chine d’aider le Burundi à renforcer ses capacités de développement autonome et à améliorer la qualité de vie de la population. La Chine compte offrir au Burundi un palais présidentiel tout neuf d’ici deux ans, a confirmé l’ambassadeur.
Il a conclu, en remerciant l’Asibu dans son rôle actif de médiateur très important. Il a demandé que l’Asibu puisse continuer d’organiser des activités aussi diverses que variées.
Robert Gilbert Sayumwe

Ouvrir