CENTRE-VILLE DE BUJUMBURA> Débouchage des caniveaux

Faciliter l’écoulement des eaux de ruissellement

Au centre ville de Bujumbura, le découchage des caniveaux est en cours pour faciliter l’écoulement des eaux de ruissellement et lutter contre les inondations. Mais dans certains endroits, le constant est que le débouchage connaît encore des défis puisque les déchets extraits sont exposés à la bordure des caniveaux et peuvent s’y déverser encore une fois. Il est donc important d’évacuer ces ordures après le débouchage.

Il est important d’évacuer ces ordures après le débouchage (Photo Emelyne Iradukunda)

Au centre ville de Bujumbura, des déchets divers se déversent dans les caniveaux et empêchent l’eau de couler. Cela constitue donc un danger public puisque les eaux stagnantes sont dangereuses et peuvent être à l’origine de différentes maladies liées au manque d’hygiène. En plus, avec la tombée des pluies, ces eaux mêlées aux déchets débordent et envahissent les rues. Cela va occasionner la dégradation de l’environnement et les routes deviennent impraticables.
Dans l’objectif de faciliter l’évacuation des eaux de ruissellement et éviter les inondations, il y a des gens qui se sont donnés l’initiative de déboucher les caniveaux. C’est une activité louable et qui réconforte les citadins. Mais dans certains endroits, le constat est que le débouchage des caniveaux connait encore des défis, car il est incomplet. Nous l’avons constaté le mardi 2 septembre 2020 plus précisément lors de notre passage à l’Avenue Pierre Ngendandumwe.

Défaut d’évacuation
A cet endroit, après avoir débouché les caniveaux, ces gens exposent les déchets extraits du caniveau à ses bordures. Cela constitue donc un défi puisque, avec la tombée de la pluie, ces déchets se déversent encore une fois dans les caniveaux. Ce débouchage incomplet fait également que les caniveaux remplissent vite dans la mesure où les déchets biodégradables y logent le plus longtemps possible.
Après le débouchage, il est donc important d’évacuer ces ordures au lieu de les exposer à la bordure des caniveaux. Cela va contribuer à lutter contre les inondations causées souvent par le bouchage des caniveaux.

Emelyne Iradukunda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *