RAPATRIEMENT> Réfugiés burundais se trouvant au Rwanda

Le premier convoi arrivera au Burundi le 27 août 2020

M. Nkurikiye invite les réfugiés se trouvant au Rwanda à se faire inscrire pour qu’ils rentrent massivement.
(Photo d’archives

Le premier convoi des réfugiés burundais en provenance du Rwanda arrivera au Burundi le 27 août 2020 en passant à la frontière Gasenyi-Nemba. Cela ressort d’ un entretien accordé à la presse, le mercredi 19 août 2020, par le porte-parole du ministère de l’Intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique (MIDCSP), Pierre Nkurikiye , après la réunion tripartite entre les représentants du Burundi, du Rwanda et du Haut commissariat pour les refugiés (HCR).

Cette bonne nouvelle a été annoncée après la visite à Gasenyi-Nemba, sur la frontière burundo-rwandaise, d’une délégation du gouvernement burundais. Pierre Nkurikiye a d’abord rappelé qu’en date du 26 juillet 2020, un groupe de réfugiés burundais se retrouvant au camp de Mahama au Rwanda a adressé une correspondance au président burundais, Evariste Ndayishimiye, pour qu’il les aide à regagner le pays dans la dignité et dans le respect de la loi.
Le président du Burundi, a par la suite, ordonné au ministère ayant le rapatriement dans ses attributions, de passer au rapatriement rapide de ces réfugiés ainsi que d’autres se trouvant dans d’autres pays. « Je signalerais que du côté de la Tanzanie, le Burundi accueille actuellement deux convois par semaine, soit une moyenne de 1 000 réfugiés »,a-t-il dit.

Le site de Songore pour accueillir
les rapatriés

M. Nkurikiye a également indiqué, qu’après cet ordre du chef de l’Etat burundais, une délégation du MIDCSP, a participé, en date du 13 août 2020, dans une réunion tripartite entre le Burundi, le Rwanda et le HCR. La réunion visait la préparation technique du rapatriement de ces réfugiés. « Nous nous sommes convenus que les bus s’arrêteront du côté du Rwanda, les bus et le personnel vont rester sur le sol rwandais. Les réfugiés vont quitter les bus afin de traverser la frontière à pied. Arrivés au Burundi, ils seront transportés à bord de bus jusqu’au site de transit de Songore », a-t-il précisé. S’il advenait que le site de Songore soit débordé, les rapatriés seront acheminé au centre de transit de Kinazi, a mentionné M. Nkurikiye.
Lors de la réunion tripartite, il y a eu des obligations pour chaque partie. Il a été demandé au Rwanda de prendre des mesures de protéger ces réfugiés surtout contre des menaces des éventuels récalcitrants qui ne voudraient pas qu’ils rentrent au bercail. « Le Rwanda va faciliter le transport de ces réfugiés depuis les camps mais aussi facilitera l’enregistrement des candidats volontaires dans les bureaux du HCR sis au camp de Mahama ». La partie burundaise va se charger de l’accueil, de la protection et de l’installation des rapatriés une fois arrivés sur le sol burundais. Sur les deux circuits (côté rwandais et burundais) le HCR apportera chaque fois son assistance.

Moise Nkurunziza 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *