PREMIERE DAME DU BURUNDI> Hôpital de Kibimba

Guérison de l’enfant Daniel Nzoyikorera

La Première dame du Burundi et présidente de la Fondation Umugiraneza, Angeline Ndayishimiye, a rehaussé de sa présence, le mardi 15 septembre 2020, la sortie de l’hôpital de l’enfant Daniel Nzomukorera qui est né siamois. La famille de l’enfant a remercié vivement la Première dame et la Fondation Umugiraneza.

«Nous sommes très contents du résultat de l’opération, c’est un miracle de Dieu pour le Burundi et pour cette famille» a dit la Première dame (Photo Grâce-Divine Gahimbare)

La Première dame du Burundi heureuse de retrouver en bonne santé l’enfant qui était né siamois, a d’abord fait une louange au Seigneur qui a permis ce miracle. Mme Ndayishimiye a félicité le médecin qui a réussi l’opération. «Nous sommes très contents du résultat de l’opération. C’est un miracle de Dieu pour le Burundi et pour cette famille», se réjouit-elle. Elle a encouragé toute personne (physique ou morale) qui a assisté la famille de Nzoyikorera notamment le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le Sida, le médecin directeur de l’Hôpital de Kibimba qui est en même temps le chirurgien qui a opéré l’enfant ainsi que ses collaborateurs. Elle a précisé que c’est aussi une grande joie au sein de la Fondation Umugiraneza et à qui elle a demandé de continuer à assister d’autres parents dans le besoin. Selon Mme Ndayishimiye, la charité et l’assistance aux gens dans le besoin devrait être une valeur fondamentale dans la société.

La facture de l’hospitalisation réglée
La Première dame du Burundi pour matérialiser la joie, a remis des cadeaux à l’enfant Nzoyikorera, à ses parents et à la grand-mère de l’enfant et au médecin soignant. Elle a également remis une assistance aux patients de cet hôpital notamment les mamans auxquelles elle a rendu visite sur le lit de l’Hôpital. La présidente de la Fondation umugiraneza Angeline Ndayishimiye a réglé la facture de l’hospitalisation de l’enfant.
L’enfant se porte bien
Le chirurgien qui a opéré les bébés siamois a expliqué qu’ils sont nés par césarienne à l’Hôpital de Mabayi et que les médecins de cet hôpital ont constaté qu’ils ne pouvaient pas faire l’opération de les séparer. « Un scanner nous a permis de voir que les enfants pouvaient être séparés. La Première dame du Burundi m’a demandé de réaliser cette opération parce que j’avais une expérience en la matière, il y a trois ans que j’avais fait la même opération. Dieu merci l’opération a réussi et nous disons au revoir aux parents et à l’enfant qui se porte très bien», a-t-il précisé.

Une joie indescriptible
Le papa, la maman et la grand-mère de l’enfant ont tour à tour exprimé une joie débordante. La mère de Daniel Nzoyikorera, Odette Nibigira a indiqué qu’elle a une joie indéscriptible et qu’elle ne peut que remercier et bénir la Première dame du Burundi qui a eu pitié d’une mère. Elle a mentionné qu’à la naissance, quand elle a vu l’enfant, une peur l’a saisie. Actuellement, cette peur fait place à la joie immense qu’elle va partager avec la famille et les voisins qui sont restés à Mabayi.
L’enfant Daniel Nzoyikorera est né le 7 juillet 2020 à l’Hôpital de Mabayi en province de Cibitoke. Il venait de passer deux mois à l’hôpital de Kibimba.
Grâce-Divine Gahimbare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *