CROIX-ROUGE DU BURUNDI> Célébration de la Journée mondiale des premiers secours

Intégrer la pandémie de Covid-19

La Croix-Rouge du Burundi (CRB) s’est jointe le samedi 12 septembre 2020 à l’ensemble du mouvement international de la Croix et du croissant rouge pour célébrer la Journée mondiale des premiers secours. Cette année, la journée est célébrée sous le thème : « Adapter les pratiques de premiers secours à la pandémie de Covid-19 » pour administrer les premiers secours sans risques.

Anselme Katiyunguruza (à gauche) : « Les statistiques présentées par l’Inspection générale de la police indiquent clairement qu’il ya beaucoup de décès liés à la circulation routière ». (Photo Ezéchiel Misigaro)
Les cérémonies se sont clôturées par un exercice de sumilation de premiers secours en intégrant les pratiques de lutte contre la Covid-19.
(Photo Ezéchiel Misigaro)

La Journée mondiale des premiers secours est célébrée le 2e samedi du mois de septembre de chaque année. Pour cette année, elle coïncide avec le 12 septembre 2020. Le secrétaire général de la CRB, Anselme Katiyunguruza, se réjouit de passer une journée avec l’ensemble du gouvernement, à travers différents départements ministériels statutairement partenaires de la CRB. L’objectif est d’échanger sur différents thèmes relatifs à l’intégration des pratiques de premiers secours à la pandémie de Covid-19.
M. Katiyunguruza indique que les premiers secours sont une nécessité surtout dans le domaine du transport en commun car, selon lui, ce dernier est actuellement le plus grand meurtrier dans ce pays. Le secrétaire général de la CRB dit que les statistiques présentées par l’Inspection générale de la police indique clairement qu’il y a beaucoup de décès liés à la circulation routière.

Limiter le plus possible les risques liés
à la circulation routière

« Aujourd’hui, on s’interroge sur pourquoi ne pas administrer des formations aux transporteurs, pourquoi ne pas sensibiliser l’opinion publique et les passagers car la question de la sécurité routière et d’accident de route devient une affaire de toutes les parties prenantes. Les seuls responsables ne sont pas les conducteurs et les chauffeurs », souligne M. Katiyunguruza. Il interpelle l’opinion publique, les transporteurs et les passagers à conjuguer les efforts, chacun en ce qui le concerne, pour limiter le plus possible les risques liés à la circulation routière.
Le secrétaire général de la CRB fait savoir que depuis que ce mouvement a intégré la Covid-19 dans les formations en premiers secours, tous les moyens ont été réunis pour continuer à administrer les premiers secours et à former en premiers secours en intégrant systématiquement les mesures barrières en vue de la protection contre la Covid-19.
Selon M. Katiyunguruza, la CRB et le ministère en charge de l’éducation ont développé un partenariat à un certain moment sur le thème : « Les premiers secours commence à l’école ». La CRB a réactualisé cet accord en intégrant la Covid-19 et créé des clubs de premiers secours au niveau de toutes les écoles et universités.

Soutenir les formations de premiers
secours

Quant au directeur des organisations internationales au ministère des Affaires étrangères et de la coopération au développement, Joseph Gatoto, la célébration de cette journée constitue une occasion pour les parties prenantes et la population afin d’évaluer la tâche importante de sauver les vies humaines en administrant les premiers secours. M. Gatoto exhorte la CRB et tous les partenaires de travailler en synergie afin de pourvoir le Burundi des connaissances basiques mais très nécessaires pour sauver les vies humaines.
M. Gatoto demande aux partenaires de soutenir les formations de premiers secours à l’endroit de toutes les couches de la population pour disposer des unités de secours. Il promet que le gouvernement sera toujours aux côtés de la CRB pour marcher ensemble en vue d’atteindre les résultats satisfaisants dans le domaine des premiers secours.
Les cérémonies se sont clôturées par un exercice de simulation de premiers secours en intégrant les pratiques de lutte contre la pandémie de Covid-19 et la remise des certificats aux policiers formés en premiers secours.

Ezéchiel Misigaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *