Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Articles

QUARTIER CARAMA> Parcelles non encore construites

Elles provoquent des conséquences tant au niveau des habitants qu’au niveau de l’administration

 

DSC 0974Malgré plusieurs années depuis sa viabilisation, le quartier Carama connaît jusqu’aujourd’hui des parcelles attribuées non encore bâties et d’autres qui sont abandonnées en cours de construction. Pour ces dernières, on y voit des personnes non connues par l’administration qui font des mouvements de va-et-vient, que ce soit pendant la journée ou la nuit. Cela est ressorti d’un constat effectué par la rédaction du quotidien Le Renouveau quand elle faisait le tour du quartier Carama le mardi 16 août 2016.

 

En effet, dans ledit quartier précisément à la deuxième cellule, avenue Canda à titre d’exemple, il y a une parcelle dont la construction est abandonnée il y a plus de 2 ans, l’autre se trouve entre quatre maisons habitées alors que les travaux de sa construction ont été abandonnées presque au niveau du chaînage, il y a quatre ans. Une autre parcelle que la même rédaction a vue à cet endroit est celle entourée par d’autres déjà habitées alors que ses travaux n’ont pas encore commencé. C’est pour cette raison que nous avons approché le chef de ce quartier Alexis Nizigiyimana pour savoir si ces parcelles ne provoquent pas des conséquences aux habitants qui les entourent. M.Nizigiyimana a répondu sur cette question que lesdites surfaces provoquent plusieurs conséquences tant au niveau des habitants locaux qu’au niveau de l’Administration.
Le quartier subit parfois de l’insalubrité
Ainsi, il a dit que les sentinelles des propriétaires des maisons en cours de construction, peut-être dans leur objectif de trouver de l’argent ou d’autres raisons, logent d’autres personnes dont l’identification échappe même à l’administration locale. « L’Administration ne peut pas bien les contrôler du fait qu’il est très difficile de savoir quel emploi ils exercent dans le quartier et dans quel objectif ils logent là-bas. C’est finalement ces gens-là que nous attrapons souvent en train de voler dans différents ménages », a-t-il déclaré.
A part ces vols, M. Nizigiyimana a ajouté que suite à ces parcelles non construites, le quartier subit parfois de l’insalubrité. Des gens malintentionnés jettent des déchets dans ces surfaces non encore bâties, a-t-il expliqué. M. Nizigiyimana a appelé les autorités habilitées à prendre des mesures efficaces dans l’urgence pour éradiquer ces conséquences causant ainsi l’insalubrité dans le quartier Carama.
Vincent Mbonihankuye

Ouvrir