Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Déjeuner de presse> Réunion d’échange sur la collaboration et le renforcement du partenariat OMS avec les médias

Les échanges se sont articulés sur le partenariat gagnant-gagnant

 

Dans le cadre de la collaboration et du renforcement du partenariat avec les médias, le bureau de l’OMS (Organisation mondial de la santé) a organisé le mercredi 13 septembre 2017, un déjeuner de presse à l’intention des responsables des médias et des journalistes producteurs des émissions et articles en rapport avec la santé. Les échanges se sont articulés sur un partenariat gagnant-gagnant.  

 

Dans son mot d’introduction, le représentant de l’OMS au Burundi, Dr Walter Kazadi Mulombo a fait savoir que le déjeuner de presse que l’OMS offre aux différents responsables des médias et aux journalistes a pour objectif d’échanger sur la collaboration et le renforcement du partenariat avec l’OMS et les médias. Il a indiqué que cette initiative du bureau de l’OMS au Burundi vient à la suite d’un atelier tenu les 22 et 23 août dernier à l’intention des journalistes  producteurs d’émissions et articles en rapport avec la santé des divers organes de presse burundais pour la proposition  d’un plan médias y relatif.« Une occasion nous est donc donnée pour échanger en profondeur sur la forme appropriée de partenariat à mettre en place dans le domaine des médias dans le cadre de la coopération  entre l’OMS et le Burundi », a-t-il mentionné.Les participants à ce déjeuner de presse ont d’abord salué l’initiative de l’OMS pour collaborer avec les médias dans le but de l’amélioration de la santé de la population burundaise. Pour y arriver, ils ont eu l’occasion d’échanger sur comment ledit partenariat doit se faire. Certains ont suggéré que l’OMS aille dans différents organes de presse pour discuter avec les responsables des médias sur la manière de faire le partenariat entre l’OMS et les médias afin qu’il y ait un  gagnant-gagnant. D’autres ont proposé à l’OMS de prévoir un soutien financier afin de faciliter les descentes qui seront effectuées sur terrain dans le but de collecter les informations en rapport avec la santé.Le représentant de l’OMS au Burundi a clôturé ce déjeuner de presse en affirmant que le bureau de l’OMS au Burundi va tout faire pour assurer une bonne collaboration avec les médias.  

Rose Mpekerimana

Ouvrir