Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Service national de législation> Ses réalisations depuis dix ans d’existence

366 textes et 26 autres documents sont traduits

 

A l’occasion de son Xe anniversaire, le Service national de législation en a profité pour mettre devant les yeux de tout le monde ses réalisations de l’une de ses missions qui est celle de la traduction des textes législatifs et réglementaires en kirundi pour permettre l’accès à la loi à la grande majorité de la population. Le directeur du Service national de législation (SNL), Léonard Gacuko, a affirmé que plusieurs textes et autres documents sont traduits par cette institution.

 

DSC 1514En effet, M.Gacuko a précisé que le SNL dans l’accomplissement de sa mission, le service chargé de la traduction traduit systématiquement tous les projets de textes législatifs et réglementaires provenant des différents ministères transmis par le biais du ministère de la Justice. « Depuis la création du SNL en 2006 jusqu’aujourd’hui, nous totalisons 366 textes traduits dont 141 lois et projets de lois, 199 règlements et projets de règlement et 26 autres documents comme le programme de formation patriotique, la politique nationale sur le changement climatique, etc,… »
De plus, il a affirmé que, de ces textes, certains ont été publiés et mis à la disposition du public avec le soutien du gouvernement du Burundi et de ses partenaires dont le Bureau intégré des Nations unies au Burundi, la Coopération technique belge et l’Office du haut commissaire aux droits de l’Homme pour ne citer que ceux-là. « Parmi les textes de loiSs qui ont été traduits, validés et publiés avec le concours du gouvernement et de ses partenaires, on peut citer le Code pénal, le Code de procédure pénale, le Code électoral, le Code foncier, le Code minier, le Code de l’eau et autres », a-t-il expliqué.

Relevé systématique des termes juridiques et techniques

En outre, a ajouté le directeur Gacuko, « le service a, au fur et à mesure qu’il traduisait les projets de loi et de règlement, effectué un relevé systématique des termes juridiques, des termes techniques, des groupes de mots nécessitant une harmonisation de traduction et d’écriture en kirundi. » Il a indiqué que ces termes ont été, année après année, consignés dans les brochures pour constituer un document de projet de lexique juridique français-kirundi élaboré à partir des textes législatifs et réglementaires traduits. Ce lexique a été proclamé lexique officiel de traduction du français au kirundi.
En plus de ce lexique, il a dit qu’un dictionnaire juridique français-kirundi a été validé sous la supervision du SNL. M.Gacuko a profité l’occasion pour informer l’avantage des ces deux derniers documents. « Ce lexique et ce dictionnaire sont des outils d’accès au droit national non seulement pour les acteurs judiciaires, les chercheurs et les académiciens, mais aussi et surtout pour chaque citoyen burundais afin d’abattre les barrières que la langue peut constituer. »
Concernant l’accessibilité, il a indiqué que pour que les lois et règlements du pays soient aisément compris, il faut qu’ils soient traduits dans la langue comprise des Burundais. « C’est pourquoi le service essaie de faire de son mieux pour traduire les projets des textes de loiS et de règlement avec la technicité et la perspicacité requises dans l’objectif de rendre accessible la législation burundaise », a-t-il expliqué. Certes, au regard des multiples tâches qui incombent au service de traduction, il a estimé qu’un renforcement des capacités s’avère nécessaire.

Vincent Mbonihankuye

Ouvrir