Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FEDERATION DE FOOTBALL DU BURUNDI > Contrôle des transferts des joueurs

Un nouveau programme va être mis en application à partir de la saison qui commence bientôt

 

La Fédération de football du Burundi (FFB) est en en train d’initier un nouveau programme de contrôle des mouvements des joueurs entre les clubs. Cela ressort de l’entretien que nous avons eu, le mercredi 6 août 2017, avec le président de la Commission des compétitions au sein de la FFB, Youssouf Mossi. Ces nouveautés vont être mises en application à partir de la saison sportive qui commence le 16 Septembre 2017, a-t-il dit.  

 

Le Renouveau : A chaque début de championnat, il s’observe des confrontations entre les équipes sur la qualification des joueurs dues souvent par les malentendus ou tricheries au niveau des transferts des joueurs. Qu’est ce qui est fait au niveau de la commission des compétitions pour remédier à cette situation ?

Youssouf Mossi : La fédération est en train d’initier un nouveau programme de contrôle des mouvements des joueurs entre les clubs. Comme vous le savez, avant, les clubs ou les joueurs amenaient des transferts sur un formulaire. Maintenant nous voulons centraliser cela dans le but d’éviter des conflits entre les clubs de telle façon que le transfert soit accompagné par certains documents utiles dont, notamment, la convention signée entre le club cédant et le club bénéficiaire, ainsi que le contrat du joueur avec son nouveau club. Cela permettra aussi de protéger et le club et le joueur de telle façon qu’il y ait un document qui couvre le joueur et le club. 

L. R : Quelle va être la valeur ajoutée de cette nouvelle procédure par rapport à l’ancienne? 

Y. M : Cela nous permettra de connaître comment les joueurs changent de clubs et éviter des conflits qui naissent des transferts illégaux. Il y avait aussi des imitations de documents obtenus par usage de faux qui vont être révolus car nous pourrons  désormais contrôler tous les papiers qui font objet de transferts ou transactions. 

L. R : Il n y aurait-il pas un programme recommandé par la Fédération internationale de football (Fifa) dans l’octroi des transferts ? 

Y. M : Oui, il s’appelle Fifa-connect qui permet à la Fédération internationale de football de suivre les mouvements des joueurs et de connaître d’avance les licenciés. Avant, la Fifa était obligée de contacter les fédérations nationales pour demander le nombre de joueurs disposant d’une licence et ce n’était pas fiable du tout. Mais maintenant avec ce nouveau système, la Fifa pourra savoir à la minute et seconde près, combien il y a de licenciés pour chaque fédération. C’est aussi dans le but d’éviter certaines fraudes parce qu’il y a des documents qui sont exigés dont le contrôle de l’aptitude physique, l’âge du joueur pour le catégoriser, parce qu’ils seront enregistrés à partir de cinq ans ainsi que le contrat entre le club et le joueur qui seront inclus dedans. Par exemple un joueur, s’il a déjà joué en Tanzanie et qu’il vient jouer au Burundi, on pourra le localiser facilement parce qu’il est régi par un certificat de transfert international. 

L. R : A partir de quand ce programme sera mise en application ? 

Y. M : La Fifa est en train de mettre en place une plateforme de travail pour chaque fédération et, dès qu’elle termine, la FFB va se mettre à la tâche. Comme le championnat va bientôt démarrer, nous allons essayer de nous organiser de telle façon que dès que le système arrive, on puisse octroyer les premières licences. Bref, c’est un système qui sera propre et qui nous permettra de suivre tous les mouvements et transactions des joueurs et leurs carrières au niveau sanitaire et contractuel. 

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir