Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CECAFA U-17> Les préparatifs de l’équipe nationale du Burundi

Quarante jeunes joueurs ont été présélectionnés pour les entraînements

 

Les jeunes joueurs, qui vont représenter notre pays pour ce tournoi qui sera organisé au Burundi pour la deuxième fois après celui de 2007, ont commencé les entraînements, le samedi 17 février 2018, au Centre technique national de Ngagara. Vivier Bahati a été désigné comme entraîneur principal de cette équipe et il sera secondé par deux adjoints. 

 

Ces jeunes footballeurs ont été sélectionnés à travers toutes les provinces du pays et, parmi eux, vingt-six viennent de l’intérieur du pays, ils ont été affectés pour les études à Bujumbura, et quatorze viennent de la mairie de Bujumbura. Les vingt-six joueurs, en provenance de l’intérieur, sont internés au Centre technique et les quatorze de Bujumbura, pour le moment, ils rentrent chez eux après les entraînements.Ces jeunes footballeurs ont été sélectionnés à travers toutes les provinces du pays et, parmi eux, vingt-six viennent de l’intérieur du pays, ils ont été affectés pour les études à Bujumbura, et quatorze viennent de la mairie de Bujumbura. Les vingt-six joueurs, en provenance de l’intérieur, sont internés au Centre technique et les quatorze de Bujumbura, pour le moment, ils rentrent chez eux après les entraînements.Vivier Bahati, entraîneur de Musongati de Gitega qui a beaucoup travaillé avec les jeunes, a été désigné comme entraîneur principal et il sera secondé par Hassan Jumapili alias « AJB », l’entraîneur adjoint  et Jean Claude Manirakiza, comme préparateur des gardiens. Sur l’effectif présélectionné, il y a six gardiens de but (deux de Bujumbura, un de Karusi, un de Makamba, un de Rumonge et un de Cibitoke) et trente-quatre joueurs de champ.La Fédération de football du Burundi, par le biais de la commission des compétitions, promet de soutenir et de suivre les préparatifs de ces jeunes qui sont la base de notre football, surtout que pour ces derniers, il y a des matchs de cette catégorie de U-17 qui seront organisés au mois d’août en Tanzanie et qui vont regrouper les pays de la sous-région, qualificatifs pour deux places à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019. La nouvelle formule de la Confédération africaine de football (Caf) est que toutes les régions soient représentées à la phase finale.

Emmanuel Bankuwiha promet la qualification pour son équipe

Dans un entretien que l’entraîneur de Lydia Ludic Burundi, Emmanuel Bankuwiha alias « Mayele » a donné à la presse, il indique qu’il ne voit aucun obstacle qui permettra à son équipe de se qualifier pour le prochain tour de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football. Il a dit cela au moment où il reçoit, ce mercredi 21 février dans l’après-midi, le club de Rayon sport du Rwanda pour le match retour, au stade Prince Louis Rwagasore. Au match aller, les deux équipes s’étaient séparées sur le résultat nul (1-1).Selon Mayele, le moral des joueurs est bon, bien qu’ils n’aient pas eu les primes pour le premier match. Leur objectif, a-t-il dit, est d’aller plus loin.
Seize joueurs d’Olympic star ont pris le départ, le mardi 20 février

C’est à 2 h 50’, que le club Olympic star a pris l’avion à destination du Burkina Faso où il est certainement arrivé hier en fin d’après-midi. Le match retour contre l’Etoile filante est prévu ce mercredi 21 février. Au lieu de dix-huit joueurs, seulement seize joueurs sont partis défendre les couleurs du Burundi. Ils sont accompagnés par le représentant du ministère en charge des sports et celui de la Fédération de football du Burundi, le médecin, le représentant du club et un journaliste.Les deux joueurs qui n’ont pas fait le déplacement, selon les informations recueillies auprès du club, ne figuraient pas sur la première demande d’ordre de mission présentée par le club. Parmi les deux joueurs figure le deuxième gardien de but.Nous souhaitons bonne chance à nos deux représentants qui vont défendre les couleurs du Burundi cet après-midi.
Kazadi Mwilambwe

 

CAREME> Avis des protestants

La conversion doit se faire tout le temps 

 

Le Carême est une période de quarante jours où les chrétiens catholiques sont invités à entrer dans le combat  spirituel dans la prière, dans le jeûne et le partage avec les frères.  Pour les chrétiens protestants, il faut toujours vivre en harmonie avec le Seigneur sans attendre la période de carême car la conversion doit se faire  tout le temps. 

 

Durant la période de Carême, les chrétiens sont engagés à leur donner des moyens concrets dans la prière, la pénitence et l’aumône. Cela leur aide à discerner les priorités de leur vie. Ainsi, le temps de carême est un temps qui incite à une mise à l’écart pour faire le silence et être ainsi réceptif à la parole de Dieu.Selon A.K, de l’Eglise protestante, le Carême est un temps comme les autres car les quarante jours ne suffisent pas pour vivre en harmonie avec Dieu. Il faut plutôt se convertir au jour le jour. Car, un vrai chrétien devrait respecter les lois de Dieu partout où il se trouve et cela pendant tous les jours de sa vie. Elle a indiqué que Dieu est miséricorde du fait qu’il pardonne tout le temps. C’est pourquoi le chrétien devrait faire chaque fois l’exercice de demander pardon lorsqu’il sent qu’il a passé outre le chemin du Seigneur. Il est vrai que jeûner  c’est se priver momentanément de quelque chose qui nous est nécessaire ou très agréable pour se donner le temps de retrouver l’essentiel. Mais avec le Carême, il y a ceux qui attendent cette période pour faire le jeûne. Or, le jeûne est très important. A.K a souligné  que pour l’église qui pratique le Carême, il fallait prolonger les enseignements concernant la conversion après la Pâques pour que les fidèles n’oublient pas par exemple les fruits de cette période. Aussi, cette période peut constituer un clin d’œil pour réveiller ceux qui ne s’intéressent plus à la parole de Dieu ou aux bonnes actions pour les nécessiteux. C’est pourquoi le rappel est nécessaire afin que le chrétien puisse continuer dans la même voie.Toute fois, notre source a précisé que la Pâques est une fête très importante pout tout chrétien. C’est pourquoi il y a des églises protestantes qui organisent  des prédications pour préparer cette fête. Car, tous les chrétiens que ce soient les catholiques ou les protestants sont tous d’accord  que c’est sur la croix que le Christ a accompli sa dernière mission et c’est là où tout le monde a trouvé le pardon. 

Fides Ndereyimana

 

Page 1 sur 214

Ouvrir