Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

GISURU> Lancement officiel du rapatriement des refugiés en provenance de la Tanzanie

Trois cent une personnes ont été accueillies à la frontière burundo-tanzanienne de Gisuru

 

DSC 0557Le gouvernement du Burundi a accueilli le jeudi 7 septembre 2017, à la frontière burundo-tanzanienne de Gisuru en commune Gisuru de la province de Ruyigi, 301 personnes rapatriées provenant du camp de Nduta en République unie de Tanzanie . Ce travail a été facilité par les organisations des Nations unies dont le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) qui a assuré le transport des personnes et de leurs biens et a donné un paquet retour. 

 

Le commissaire régional tanzanien de Kigoma, Emmanuel Maganga a informé que ces personnes proviennent du camp de refugiés de Nduta. Ces 301 personnes sont constituées par 97 familles dont 60 familles totalisant 199 personnes à destination de la province de Ruyigi et 102 personnes constituant 37 familles à destination de la province de Bujumbura. Et de dire que les refugiés qui n’ont pas encore pris la décision de retourner vont continuer à jouir des droits de refugiés. Il a demandé aux refugiés qui craignent encore pour leur sécurité de faire des visites de terrain au Burundi pour connaître la réalité. M. Maganga a également demandé aux autorités burundaises de se rendre dans les camps de refugiés tanzaniens pour les tranquilliser et les sensibiliser à regagner leur pays natal.Dans son discours d’accueil, l’assistant du ministre de l’Intérieur  et de la formation patriotique, Térence Ntahiraja a informé que les terres et les biens des rapatriés ont été bien gardés. Et de leur dire d’aller labourer leurs terres parce que la sécurité est totale dans le pays. Ces rapatriés sont acheminés dans des centres de transit de Nyabitare qui reçoit 750 personnes et Ruyigi qui en reçoit 250 en  province de Ruyigi et celui de Kajaga de la commune Mutimbuzi en province de Bujumbura.

Environ 12 000 rapatriés auront regagné le pays le 31 décembre 2017

M. Ntahiraja a signalé que ces personnes ont fuit à la suite de l’insécurité qui régnait dans le pays. Il a remercié la République unie de Tanzanie qui a bien accueilli et entretenu les refugiés respectivement en  1972, en 1965 et  en 2015. Il n’a pas oublié de remercier les organisations des Nations unies dont le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UHCR), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’International rescue comitee (IRC) qui ont manifesté la bonne collaboration avec le gouvernement burundais, ce qui a permis d’aboutir à cette historique journée que constitue le lancement du rapatriement officiel des refugiés qui se trouvent en Tanzanie. Il a indiqué que cette journée constitue la concrétisation des résultats de la réunion tripartite (Burundi-Tanzanie-HCR) tenue du 29 au 31 août 2017. Il a invité la population résidente à bien accueillir ces rapatriés en partageant la récolte de la saison précédente et de les aider à la préparation de la saison culturale A ainsi qu’à la rentrée scolaire pour leurs enfants.Le représentant-adjoint du HCR Burundi, Soufiance Adjali, a fait savoir que des kitchen kits, une ration de vivres de trois mois leur ont été octroyés. Et de dire que pour s’intégrer dans la société burundaise, il y aura des projets d’impact direct et immédiat pour les rapatriés et la localité environnante. Ils auront également 40 dollars pour une personne adulte et 20 dollars pour les enfants. Les rapatriés  se sont réjouis de regagner leur pays natal parce que la vie en exil est difficile. Certains ont indiqué qu’ils ont fui suite à la peur due aux rumeurs et d’autres  ont fui à cause de la famine. Ce processus de rapatriement des refugiés en provenance de la Tanzanie sera opéré  en deux phases et  environ douze mille refugiés auront regagné le pays jusqu’au 31 décembre 2017.
Ezéchiel Misigaro

Ouvrir