Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Economie, Sciences, Education/formation

ESCEM> Remise de certificats aux lauréats de la première promotion

Quinze officiers supérieurs ont été formés

 

DSC 0148En compagnie du chef d’Etat major de l’armée burundaise, le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Emmanuel Ntahomvukiye,  a procédé, le vendredi 8 septembre 2017, à la remise de certificats aux quinze officiers supérieurs et lauréats de l’Ecole supérieure de commandement et de l’état-major (ESCEM). Tous les intervenants ont félicité les lauréats et les responsables de cette école pour cette journée.   

 

Selon les informations reçues sur place, cette école a ouvert ses portes en 2016. Les mêmes informations soulignent que les cours sont dispensés en langue anglaise et que les professeurs ont été formés à l’étranger. Il a également indiqué que la vision de cette école est pour bien préparer les officiers sélectionnés aux fonctions de leadership, aux travaux d’administration et aux fonctions de commandement. Elle vise aussi le développement  des aptitudes de communication, d’analyse et de prise de décisions opérationnelles. Cependant, cette école a pour mission de développer les secteurs de formation aux standards universels et de former les officiers supérieurs aux fonctions de commandement et d’administration tant en temps de paix qu’en temps de crise, tant au niveau national qu’international. Elle vise aussi non seulement à inculquer davantage l’éthique, la cohésion, l’endurance et la loyauté dans l’esprit des lauréats, mais aussi qu’ils soient visionnaires. Tous les intervenants se sont réjouis de cette étape franchie par l’armée nationale et ont félicité les lauréats pour avoir suivi et réussi à cette formation. Ils ont également remercié les responsables de cette école et tous ceux qui ont aidé d’une manière ou d’une autre afin que cette formation puisse réussir. Même si le début est toujours difficile, le chef d’Etat major, Prime Niyongabo, s’est réjoui des efforts fournis par le gouvernement, à travers le ministère de la Défense, pour faire face aux problèmes qu’a rencontrés cette école. De son côté, le ministre Ntahomvukiye a remercié les armées de certains pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est, notamment le Kenya et la Tanzanie, pour avoir envoyé des officiers militaires pour venir dispenser des cours à cette école. 
ASTERE NDUWAMUNGU

Ouvrir